Attachés de presse : comment contacter les blogueurs

Avr 15, 2014

Il y a quelques semaines, invitée par Mode in Gre à intervenir lors d’une journée de conférences « Mode et Business » pour parler de mon autre blog Lesmondaines, j’ai eu la chance de rencontrer Benoit, qui lui aussi était venu rencontrer les étudiants de GEM (Grenoble Ecole de Management) pour présenter son blog mode Bonne Gueule.

A la pause déj, entre petits fours et verres de coca, nous avons commencé à discuter tous les 2. En temps qu’attachée de presse, cela m’intéressait de savoir de quel oeil, lui, créateur d’un blog national à succès, voyait la relation RP/blogueur.

interview-bonne-gueule

Comme ce fut un début d’échange fort intéressant, ça m’a forcément donné envie d’aller plus loin dans la réflexion. J’ai donc proposé à Benoit de se prêter au jeu de l’interview en lui posant des questions un peu plus précises… Et je vous retrace ci-dessous le questionnaire qui pourrait vous donner à vous aussi des pistes intéressantes dans le cadre de votre approche envers les blogueurs 😉

relation-attache-de-presse-blogueursBenoit, tu as lancé le blog Bonne Gueule en 2007. Bonne Gueule, c’est un blog de conseils en mode masculine qui est devenu au fil des années l’un des blogs mode homme les plus connus sur la Toile.

Bonne Gueule a pris le parti d’être 100% indépendant, tant vis-à-vis des marques que des groupes de presse : aucune publicité, aucun lien d’affiliation et aucun article sponsorisé.

Pourtant, Bonne Gueule est l’un des rares blogs qui arrive à dégager un chiffre d’affaires plutôt conséquent. La raison, c’est que ton associé Geoffrey et toi avez d’une part lancé en 2011 un e-book payant qui a connu un franc succès, et également ouvert un e-shop en collaboration avec des marques.

createurs-bonne-gueule

Qui dit réussite, dit forcément sollicitations de la part des attachés de presse, des services de communication et des créateurs de mode eux-mêmes. Et justement, ça m’intéresserait d’en savoir davantage sur la manière dont tu gères le flot de demandes et comment se déroulent au quotidien tes relations avec les attachés de presse.

Voilà donc une petite série de questions !

interview-de-benoit-bonne-gueule

D’abord, une question un peu générique pour te mettre dans le bain 😉 C’est quoi, le quotidien d’un blogueur ?

C’est avant tout beaucoup de mails ! C’est d’ailleurs ce qui nous prend le plus de temps. Puis ensuite viennent les rendez-vous avec des créateurs ou des entrepreneurs, et enfin la création de contenu.

A quelle fréquence es-tu contacté par des attachés de presse ?

Tous les jours ! On reçoit des dizaines de mails et de communiqués presse par jour environ…

Par quel biais te contactent-ils ? (Facebook, Twitter, mail, formulaire de contact, téléphone) et quel est le plus efficace ?

Majoritairement, c’est par mail. Par contre, on déteste par téléphone, car souvent, c’est complètement inadapté. Plus que le moyen de communication, ce qui compte c’est la manière dont c’est fait.

Est-ce qu’il y a des moments de prédilection pour te contacter ? Par exemple, est-ce que c’est plus efficace de te contacter le matin, le soir, le week-end ?

Indiscutablement le matin, là où on n’a pas encore reçu les demandes d’affiliation pour des sites de rencontres…

As-tu le sentiment que parfois l’on te contacte sans vraiment connaître la ligne éditoriale de ton blog ? Comment réagis-tu dans ces cas-là ?

Ca arrive tout le temps ! On reçoit beaucoup de sollicitation de la part de personnes qui n’ont jamais pris le temps de lire notre blog. Dans ce cas là, je ne prends pas le temps de répondre à leur sollicitation, car sinon, c’est une perte de temps monumentale.

Quels sont les conseils que tu donnerais pour éviter qu’un mail ne finisse dans ta corbeille (pertinence, tournure de l’objet du mail, longueur du discours, ton employé…)?

Il faut un mail personnalisé. Il faut montrer qu’on connaît bien le blog visé, en n’hésitant pas à citer plusieurs articles. Il ne faut pas hésiter à adopter un ton décomplexé, proche. Et s’il y a un sens de l’humour, c’est encore mieux !

Selon toi, est-ce que c’est utile qu’un attaché de presse te relance plusieurs fois s’il n’a pas obtenu de réponses de ta part ou ça te dérange plus qu’autre chose ?

Très honnêtement, je pense qu’une relance est une perte de temps. S’il n’a pas répondu, c’est pour une bonne raison.

Est-ce que t’envoyer par mail des communiqués de presse est vraiment utile (autrement dit, est-ce que tu les lis ?) ou il vaut mieux t’aborder en te parlant de la marque dans le corps du mail et établir un échange plus personnalisé ?

Me concernant, l’envoi de communiqués de presse est totalement inutile. Je préfère 100 fois plus quand on me parle de la marque dans le corps du mail et en quoi elle peut m’intéresser, avec une pièce jointe judicieusement choisie.

Qu’est-ce que pour toi un bon attaché de presse ?

Quelqu’un de curieux et d’empathique. Il connaît ses blogueurs et leurs lignes éditoriales. Cela demande donc une très forte sensibilité. Par contre, il doit avoir une certaine fermeté, car il doit faire en sorte que les blogueurs tiennent leurs engagements quand ils en prennent.

Est-ce que c’est important pour toi d’avoir une relation durable avec les attachés de presse, ou de les rencontrer de visu ? Est-ce que, depuis que tu as lancé Bonne Gueule, tu es souvent en contact avec les mêmes attachés de presse ?

Pas spécialement, car j’ai ce sentiment que cela change tous les six mois. Pour ma part, je ne suis pas vraiment proche avec les attachés presse.

Les voyages de presse où les blogueurs sont invités, c’est très courant. Souvent, les marques (ou les sociétés) organisent ces événements pour se rapprocher des blogueurs mais espèrent par la même occasion obtenir des articles ou boucler des collaborations. Que penses-tu, à titre personnel, de ce type d’initiatives ?

C’est nécessaire, car cela permet au blogueur de pleinement découvrir l’univers d’une marque, hors d’une boutique. Par contre, la contrepartie est toujours très délicate, car il faut donner envie au blogueur d’écrire sur le sujet, mais sans donner l’impression qu’on l’achète. Je pense qu’à la fin du voyage presse, il faut vraiment bien clarifier les choses, et savoir ce que comptent faire les blogueurs.

Une anecdote à nous donner sur une prise de contact qui t’a marqué ?

Oui, nous étions à une soirée organisée par Aigle et la boutique Centre Commercial. Etant passionné par le produit, nous avons donc beaucoup posé de questions au directeur commercial d’Aigle qui était présent. Le courant est bien passé, on s’est revu et une collaboration est en vue. C’est ce que toute mise en relation devrait être : spontanée et par des gens passionnés.

blogueur-bonne-gueule
Voilà une dernière phrase qui conclut bien cet article. Etre spontané et passionné, c’est la 1ère clef d’entrée ! Encore merci à Benoit pour sa disponibilité 🙂

Chers consoeurs et confrères attachés de presse, j’espère que vous aurez apprécié cette lecture et que les petits conseils de Benoit vous seront utiles dans vos futures communications avec les blogueurs !

Article publié par Mary Grammont le 15 avril 2014.
Crédit Photos : Bonne Gueule

1 Comment. Leave new

Hello Claire,

En fait, un coup de téléphone non sollicitée d’une agence RP ne tombe jamais au bon moment : pendant la rédaction d’un article, une réunion, un rdv, une journée chargée, etc.

D’autant plus que souvent, les blogueurs ont peur de dire non et n’ont pas envie que l’on insiste derrière. Je crois qu’ils se sentent plus à l’aise à refuser une proposition par mail (souvent en n’y répondant pas) plutôt que de dire de manière très claire « non » au téléphone.

Pour les aborder, après avoir pas mal réfléchi, je crois que la démarche est très comparable à celle d’un site de rencontre : il faut que la moindre intéraction soit très personnalisée et ciblée. Cela peut paraître bateau ce que je dis, mais pourtant, j’ai l’impression que peu de RP prennent le temps de parcourir longuement un blog, de connaître les motivations du blogueur, ses goûts, ce qu’il n’aime pas, etc. Il faut utiliser toutes ces informations pour l’aborder de manière humaine et légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha *