Dans les coulisses d’une TV locale : Télé Grenoble

Fév 12, 2014

TELE-GRENOBLEMercredi dernier, j’ai eu la chance d’aller me faufiler dans les coulisses de notre télé locale, j’ai nommé Télé Grenoble. A vrai dire, j’avais déjà assisté, de par mon métier, aux dessous d’un reportage, mais jamais en plateau. J’ai toujours vécu l’expérience de journalistes qui se déplaçaient dans les bureaux de mes clients ou sur les lieux d’un événement, à l’extérieur donc.

C’est Thibault Leduc, rédacteur en chef de la chaîne, qui s’est proposé de faire le guide. Parfait, car il m’a confié quelques petits secrets pour qui voudrait conserver (améliorer?) ses relations journaliste/attaché(e) de presse avec lui.

SAMSUNG CSC

1er conseil :

– Sachez, chers consoeurs et confrères, que Thibault est une personne extrêmement organisée. Et de la rigueur, il en faut ! Car Thibault est la plaque tournante de la rédaction. C’est lui qui réceptionne toutes les informations journalistiques et les dispatche à l’équipe. Il reçoit jusqu’à 500 mails par jour et conserve TOUT. Surtout les choses importantes pour lui. Donc, inutile de le rappeler pour lui demander « Vous avez bien eu mon mail ? » – Oui, il l’a forcément eu.

2ème conseil :

– Préférez la version papier pour le dossier de presse, et la version mail pour le communiqué. Thibault m’explique qu’il arrive mieux à lire ou traiter un dossier lorsqu’il l’a en main. Surtout pour un dossier de presse de 15 pages !

3ème conseil :

– La presse se nourrit de la presse. Thibault a pleiiiiiiin de classeurs dans lesquels il a répertorié des articles de presse locale. Le Dauphiné Libéré, l’AEPI, Présences, le Journal des Entreprises … Une revue de presse qui est une vraie mine d’or pour trouver des sujets. Alors, chers RP, une preuve de plus que l’effet boule de neige dans les médias est bien réel 😉

SAMSUNG CSC

archives-journaux

Pendant ce temps-là, l’émission Class’Affaires s’organise en coulisses. Les invités du jour se préparent, se font briefer, et passent par la case maquillage pour un effet bonne mine assuré en plateau.

Dans les couloirs, je ne ressens pas vraiment de stress particulier. Au contraire, une atmosphère chaleureuse et conviviale, où invités, techniciens et présentateur sont détendus.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC
On profite des quelques minutes avant l’enregistrement pour faire un tour des locaux. Salle de mixage, d’enregistrement, régie … Je commence à bien comprendre les rouages d’une télé (et je me prends même pour la Miss Météo qui enregistre ^^) !

SAMSUNG CSC

J’ai aussi la chance d’avoir accès à la régie, là où les enregistrements sont orchestrés. Ecrans télé, micros, boutons, enceintes … La régie est le coeur technique de la télé, et c’est d’ici que tout se gère, que ce soit le son, l’image, le placement des personnes en plateau … Les régisseurs communiquent avec Christophe Revil (présentateur de Class’affaires) via une oreillette pour s’assurer qu’en plateau tout est prêt et bien calé.

SAMSUNG CSC

Une fois que tout est millimétré, on entend le traditionnel décompte : 3,2,1 … Ca tourne ! Et l’émission se déroule sans encombre, en deux fois 26 minutes.

A savoir que chez Télé Grenoble, les émissions sont enregistrées dans les conditions du Direct, pour être montées plus facilement et être diffusées rapidement. Alors si un jour vous êtes l’invité d’une chronique, gare aux bafouillages 😉

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Voilà ! C’est ici que s’achève ma visite chez Télé Grenoble. Une très belle expérience, et plein d’émerveillement dans les yeux ! Merci encore à Thibault, Gérard, Christophe, Nelly et toute l’équipe pour leur accueil chaleureux !

Article publié par Mary Grammont le 12 février 2014.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha *