Attachés de presse freelance : 5 moyens pour trouver de nouveaux clients

Mar 03, 2014

attachee-de-presse-en-freelance

En voilà un sujet un peu délicat ! Quand on est attaché de presse, et a fortiori à son propre compte, il est primordial de gérer correctement son « pipe commercial » pour avoir des campagnes clients régulières.

Le présent billet se veut donc à la fois un article conseil pour vous délivrer quelques clefs afin de réussir votre prospection, et aussi une discussion ouverte, pour que ceux qui le désirent apportent ici des bribes de leur propre expérience.

Je vous propose donc aujourd’hui 5 pistes de réflexion, dont les 4 premières ont été testées et approuvées par mes soins. Concrètement, cela veut dire que depuis que je me suis lancée en freelance il y a quelques mois, ces 4 méthodes m’ont rapporté de nouveaux clients.

freelance-attachee-de-presseAvoir un site vitrine clair, qui détaille vos prestations et qui est attractif visuellement sera pour vous une force dans la jungle du marché de RP 😉 Vous êtes attaché(e) de presse, ok. Mais quelle est votre philosophie de travail ? Quelles sont les prestations que vous proposez ? Quel est votre parcours ? Avez-vous une spécialisation dans un domaine en particulier ? Pour qui avez-vous travaillé ? Toutes ces questions sont à aborder dans ce qui deviendra votre carte de visite virtuelle. C’est important que l’on vous connaisse mieux et que vos prospects aient envie de vous contacter pour en savoir plus sur vous et sur ce que vous pourriez leur apporter. Pensez aussi au SEO. Choisissez des mots-clefs pertinents pour être le mieux référencé possible dans Google. Et rappelez-vous, si vous avez un joli site vitrine (au niveau graphique), cela peut être un bon moyen pour vous démarquer.

freelance-attachee-de-presse1Le virtuel, c’est bien. Mais rencontrer des gens en vrai, c’est quand même mieux ! N’hésitez pas à aller networker et à vous tenir au courant des événements qui se déroulent dans votre ville. Et c’est un cercle vertueux. Plus vous serez visible, plus les gens penseront à vous inviter, et plus vous élargirez votre cercle de connaissances.

freelance-attachee-de-presse2Vos propres clients, amis, anciens camarades de promo et même famille sont vos meilleurs ambassadeurs ! S’ils savent que vous faites du bon boulot, ils n’hésiteront pas à vous recommander à leur entourage. Chouchoutez bien votre réseau et fidélisez vos clients par des campagnes RP de qualité. C’est le meilleur moyen pour continuer à avoir du boulot 😉

freelance-attachee-de-presse3Etre visible sur la Toile ne s’improvise pas. Que faire, que dire, comment se faire remarquer ? Voici mes petites techniques qui pourraient vous servir :

De l’utilité d’un blog

Vous êtes attaché(e) de presse, alors vous aimez forcément écrire et communiquer 🙂 Pourquoi ne pas ouvrir un blog ? Le domaine des RP est une source d’infos tellement riche qu’il y a toujours des thèmes à aborder, des anecdotes à raconter, des expériences à partager. Bien sûr, il faut prendre le temps de l’entretenir. Pas toujours facile quand on a mille choses à la minute à faire ! Mais rien ne vous empêche d’inclure cette tâche à votre agenda hebdomadaire (ou mensuel, en fonction de votre choix) pour vous tenir à une fréquence régulière d’articles. Plus vous écrirez du contenu qualifié, plus vous serez relayé. Vous augmenterez ainsi vos chances d’être repéré par les entreprises.

 

Les réseaux sociaux sont vos amis 

facebook-entreprises

Une page Facebook est un outil e-marketing incontournable pour votre entreprise. Vous pouvez y annoncer des actus clients, parler de vos projets professionnels, poster des photos d’évènements… C’est un moyen efficace pour fédérer votre communauté et interagir avec elle. Par contre, l’algorithme de Facebook ayant changé, il devient de plus en difficile de rendre visibles ses posts sans passer par de la promotion. A savoir aussi que le réseau social a annoncé récemment qu’il valorisera les publications de contenus par le biais d’un lien de partage, avec photos ou vidéo donc. Les mises à jour de statut simples seront donc moins vues.

twitter-entreprises

Avec Twitter (qui est un outil de veille très pratique), l’avantage est que vous pouvez vous abonner à des personnes ou à des entreprises qui partagent vos mêmes centres d’intérêt, que vous ayez un compte perso ou un compte pro. La 1ère chose à faire est donc de créer et d’élargir votre réseau. Construisez consciencieusement votre identité sur le réseau en optimisant vos paramètres de profil. Ensuite, publiez du contenu de qualité (en le créant ou en le retwittant), et instaurez le dialogue en réagissant aux tweets de vos followers. Si vous avez un blog (et oui, j’y reviens!), postez systématiquement vos nouveaux articles sur Twitter.

Pour la petite anecdote, j’avais créé il y a quelques temps une infographie intitulée : « Etes-vous fait pour travailler en freelance ? » qui a été pas mal retweetée. Elle a été repérée par un chef d’entreprise qui suivait le mot-clef « free-lance », et de fil en aiguille, nous avons échangé et il est devenu mon client. D’ailleurs, petit moment de promotion : ce client a créé Hopwork, une plateforme qui met en relation les freelances et les entreprises. Un super outil qui permet aux freelances de valoriser leurs compétences et qui offre aux entreprises la possibilité de choisir des prestataires de qualité. Alors si vous êtes free-lance, n’hésitez pas à vous y inscrire !

linkedin-viadeo-google-plus-entreprises

Là aussi, je vous conseille de bien remplir votre profil et de de le rendre attractif. La mécanique est la même : augmentez votre réseau et publiez des posts intéressants. Vous pouvez aussi vous créer une page entreprise. Pour Google +, je dois dire que j’ai compris son utilité il n’y a pas très longtemps : améliorer votre référencement. Hé oui ! Le partage d’infos sur Google + vous permet d’être mieux indexé sur le moteur de recherche de Google 😉

Etre pro-actif

Soyez actif sur des forums RP, commentez des articles, écrivez des articles invités sur des blogs influents. Bref, montrez que vous existez !

prospection-freelance-rpCe que j’appelle les méthodes classiques, ce sont les traditionnels mailings et coups de téléphone. J’avoue que je suis un peu moins fan de ce genre d’actions, mais au final, cela peut porter ses fruits. Évidemment, il faut bien tourner son message et personnaliser son entrée en matière -TOUJOURS PERSONNALISER, c’est comme avec les journalistes – pour montrer qu’on ne fait pas du mailing ou du phoning à l’aveuglette. Une prise de contact soignée et une bonne présentation de votre activité peuvent faire mouche. Pour trouver des clients potentiels, pas de secret ! Faites votre veille sur les réseaux sociaux, comme expliqué plus haut, et lisez la presse (tiens donc!). Les magazines institutionnels avec une cible B to B sont de merveilleuses sources d’inspiration 😉

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour développer votre business ?

Article publié par Mary Grammont le 4 mars 2013.

 

2 Comments. Leave new

Izabelle Moreau
22 juin 2016 15 h 55 min

MERCI beaucoup pour tous ces conseils.

Izabelle Moreau
22 juin 2016 15 h 55 min

Merci beaucoup pour tous ces conseils judicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha *